Crédit construction : quelles sont les perspectives pour 2017 ?

Publié le 10 février 2017 par Votre-Habitat.fr

Faire construire sa maison est un projet d'envergure, dont la réussite demande du temps et des moyens financiers. Il est donc primordial de savoir bien gérer les démarches administratives et de choisir la solution de financement la plus adaptée.

Crédit construction : quelles sont les perspectives pour 2017 ?

Le crédit construction fait partie des solutions que les propriétaires peuvent utiliser pour financer la construction de leurs maisons. C’est une solution octroyée par leur banque ou par un établissement spécialisé. Pour 2017, le crédit construction ne subit aucun changement majeur, même si le taux d'intérêt est en hausse.

Le taux de crédit immobilier en hausse pour 2017


L'année 2017 s'annonce être une année prometteuse en matière d'immobilier. Les investissements sont fortement encouragés dans le secteur que ce soit à but locatif ou à but résidentiel. Les établissements financiers et les banques sont sollicités pour l’obtention de crédits immobiliers. Le prêt construction fait partie des solutions de financement les plus demandées.

En 2016, les emprunteurs ont pu bénéficier d'un taux d'intérêt particulièrement attractif. Pour cette nouvelle année 2017, le taux d’intérêt est en hausse, même si l’augmentation n'est pas encore importante. Selon les experts, la tendance à la hausse a toutes les chances de se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. Afin de trouver le meilleur taux du marché, les porteurs de projet de construction ont la possibilité de bénéficier de l’accompagnement des courtiers en crédit immobilier, qui peuvent les conseiller dans leurs choix.

Les conditions pour obtenir un crédit construction

Pour accéder à un crédit construction, il est important de faire appel à un courtier comme ici. Cependant, quelques critères d'éligibilité sont également requis par l'établissement créditeur. Dans un premier temps, le projet de construction doit être réalisé dans le cadre d'un CCMI (Contrat de Construction de Maison Individuelle), qui sera signé par un architecte ou par un promoteur disposant d'une garantie ouvrage de 10 ans ainsi que d'une assurance responsabilité civile. Ensuite, l'entreprise à laquelle est confié le chantier devra présenter une garantie d'achèvement. Pour éviter que l'emprunteur se retrouve dans une situation délicate qui risque d’entraîner une défaillance de remboursement, son taux d'endettement ne doit pas dépasser 33 % de ses revenus imposables nets.

Les autres aides financières pour la construction d'une maison

En plus du prêt construction, le projet d'édification d'une maison neuve peut bénéficier d'autres aides financières. Il s’agit de solutions qui se présentent sous la forme de crédit, telles que :

  • le prêt à taux zéro ou PTZ : cette aide n'exige aucun remboursement venant du futur accédant. Toutefois, l'aide pécuniaire doit servir à acquérir le terrain, mais aussi à la construction du bien. Pour en bénéficier, il faut respecter des critères relatifs à la composition de la famille, aux revenus du ménage et à la zone géographique où le chantier de construction est prévu de se dérouler.
  • les subventions locales : les collectivités locales et les conseils régionaux peuvent parfois accorder des subventions pour la construction d’une maison. Pour en savoir davantage, il est nécessaire de rapprocher de ces entités.