Energies renouvelables et nucléaire : quelles pistes de réconciliation ?

Le 20 mars dernier, le Conseil national de transition écologique a mis au point le projet de Loi de programmation de la transition énergétique. En ce qui concerne l’efficacité énergétique et les économies, ce nouveau projet de loi soutient les énergies renouvelables pour la production d’électricité et de chauffage, au détriment de l’énergie nucléaire.

Comment la politique en faveur des énergies renouvelables est-elle susceptible de nuire aux parcs nucléaires ? Selon les estimations du Ministère de l’Energie, les consommations d’électricité des foyers à l’horizon 2025 vont connaître une légère augmentation.

Comme le Conseil national de transition écologique en France a mis en place plusieurs mesures pour soutenir les énergies renouvelables, les parcs de production d’énergie nucléaire vont devenir redondants. Ainsi, les centrales devront réduire leur rendement afin d’éviter les excédents de production. Cette tendance va ensuite entraîner l’arrêt d’une vingtaine de réacteurs et la fermeture de plusieurs centrales nucléaires.

Energies renouvelables versus énergie nucléaire

Les énergies renouvelables deviendront les principales sources de production d’électricité et de chauffage dans nos foyers. C’est une solution bénéfique pour l’environnement, mais qui risque de nuire à la productivité des centrales nucléaires, qui devront réduire considérablement leur activité. Cependant, si un jour les parcs de production d’énergies renouvelables sont dépassés par la demande, la remise en route des réacteurs nécessitera un investissement assez important. Cela veut dire que les mesures en faveur de la production d’énergies renouvelables seront bénéfiques pour la protection de l’environnement, mais pas forcément rentables à long terme.

Quelle solution pour rééquilibrer la balance ?

Pour réconcilier les centrales nucléaires et les parcs de production d’énergies renouvelables, Dominique Minière, la Directrice déléguée à la direction Production-Ingénierie d’EDF, recommande d’arriver à un juste milieu. Selon elle, il faudrait trouver un équilibre entre les deux sources d’énergie pour une meilleure rentabilité à long terme. Pour cela, il va falloir piloter la production d’énergies renouvelables de manière plus équilibrée, afin de ne pas réduire la productivité des centrales nucléaires.

En effet, elle préconise d’arriver à un niveau moyen de productivité des réacteurs, ce qui permettra d’éviter la fermeture de certaines centrales. En parallèle, il faudra privilégier les énergies renouvelables dans la production de chauffage et d’électricité, car c’est la solution la plus respectueuse de l’environnement. De plus, c’est le moyen le plus efficacité pour l’indépendance énergétique.

Post author