Le crédit hypothécaire : un prêt sans condition économique

Pour ceux qui possèdent des biens immobiliers et fonciers, les banques proposent actuellement des offres de crédits adaptées. Le crédit hypothécaire constitue une excellente solution financière grâce aux avantages qu’il offre. Les formules de ce type de crédit conviennent aux besoins ainsi qu’aux capacités de remboursement de chacun. Il s’agit de personnes qui souhaitent acquérir une nouvelle maison pour en faire une résidence secondaire.

Les avantages d’un crédit hypothécaire

Les questions concernant la somme à emprunter, le taux annuel effectif global (TAEG) ainsi que l’échéance de remboursement sont particulièrement récurrents dans le prêt hypothécaire. Néanmoins, la plupart des particuliers hésitent de le contracter car ils ont peur qu’en cas de retard de paiement des mensualités, la banque va saisir leur bien immobilier. Pourtant, il est possible d’éviter ce problème s’ils utilisent les bonnes méthodes. Un crédit hypothécaire est très différent des crédits que la banque propose surtout en ce qui concerne les dossiers nécessaires, les frais supplémentaires et la procédure à suivre. C’est pour cette raison qu’il recommandé de faire appel à un courtier pour qu’il intervienne dans les procédures d’acquisition d’un prêt hypothécaire.

Les détails à connaître concernant le crédit hypothécaire

Contrairement aux offres de crédit que pourrait proposer une banque, le prêt hypothécaire implique certaines charges, notamment les frais de notaire. La banque prend pas en compte ce frais alors que vous devez engager un notaire pour accomplir un acte notarié dressé par un agent assermenté. C’est-à-dire que cette dépense n’entre pas dans le formule de crédit hypothécaire. Vous devez également signer un contrat de compromis de vente qui est un montant déduit lors que le bien immobilier est vendu.

Si vous avez décidé de demander un crédit immobilier auprès de votre banque, voici les étapes à suivre :

Évaluez votre capacité de remboursement

Même si vous effectuez un prêt hypothécaire, il est toujours indispensable de prouver à l’organisme emprunteur que vous avez la capacité de payer les mensualités sans difficulté, c’est-à-dire le taux d’endettement. Ce dernier est généralement inférieur à 33% du montant emprunté. Pour l’évaluer, commencez par additionner vos mensualités, puis calculer le total des revenus imposables. Le total de mensualités doit être divisé par le total du taux d’endettement. Le résultat obtenu va vous aider à connaitre votre capacité de remboursement.

Estimez la somme du crédit hypothécaire

Presque toutes les institutions qui offrent un crédit ne s’engage qu’à 80% de la valeur estimative de bien immobilier mis en hypothèque. Cette valeur est calculée à partir de l’évaluation du montant de votre maison. Cette tâche demande l’intervention d’un expert notamment un agent immobilier ou bien un notaire. La valeur ainsi obtenue va ainsi être soustraite avec la somme du capital dû.

Les documents nécessaires

La banque exige des fois de nombreux dossiers que vous devez fournir si vous voulez demander un prêt hypothécaire. Elle requiert la présentation de :

  • Un certificat de propriété : celui-ci pourrait être un titre de foncier ou tout autre document qui prouve que vous êtes réellement le propriétaire de la maison que vous mettez en hypothèque
  • Un document indiquant l’estimation de la valeur de l’immeuble. Certaines banques exigent que ce document soit dressé par un notaire alors que d’autres non
  • Un contrat de prêt immobilier : il peut être un acte sous-seing privé, authentique ou authentifié
    3 derniers fiches de paie pour les salariés et les chefs d’entreprise
  • Un document montrant l’avis d’imposition
  • Si vous êtes marié, vous devez aussi présenter une copie légalisée du contrat de mariage

Vous devez réunir ces documents et les déposer à la banque de votre choix afin de demander l’acquisition d’un prêt.

Les frais nécessaires

En dessus de la somme que vous allez emprunter à la banque, vous devez tenir compte des frais suivants :

  • Les frais du courtier : Si vous avez besoin d’un guide pour vous accompagner dans toutes les étapes de l’acquisition du prêt, vous devez embaucher un courtier, mais cela inclut des frais de 3 à 7% de la somme du prêt.
  • Les frais des dossiers et les frais de garantie qui coutent généralement 1% du montant demandé.

Comme toutes les formules de crédit que proposent la banque, il est possible de racheter le prêt hypothécaire. Selon les experts dans le domaine immobilier, si vous souhaitez améliorer votre situation financière, il serait préférable de rassembler tous vos crédits en un seul prêt. Cela va vous permettre de réduire le taux d’intérêt.

Post author