Pour tous ceux qui souhaitent poser leur carrelage mural ou au sol eux-mêmes, il est important de savoir quels outils choisir. Les multiples outils et matériaux à utiliser ont des fonctions particulières. Découvrez ces divers outils et matériaux ainsi que leurs fonctions dans cet article. Quels matériaux ? Avant de poser du carrelage, il faut choisir le carrelage qui convient à vos besoins et à votre pièce. De nombreux facteurs sont à prendre en compte comme l’humidité, la solidité ou encore l’espace disponible. Par ailleurs, il existe de multiples modèles de carrelage. C’est pourquoi il est intéressant de demander conseil à des professionnels comme les experts des magasins Careso. Si vous souhaitez que votre carrelage soit bien posé, n’oubliez pas d’utiliser des croisillons lors de sa pose. Il s’agit de petits éléments plastiques en forme de croix. Que ce soit pour poser du carrelage au sol ou au mur, les croisillons sont d’une grande aide. En effet, ils permettent de séparer les carreaux tout en maintenant un espacement identique et constant. Par ailleurs, il faut bien évidemment de la colle afin de poser le carrelage. Il existe deux types de colle : en pâte et en poudre. Les colles en pâte sont prêtes à l’emploi. Cependant, elles sont à utiliser uniquement sur les murs. Tandis que pour les colles en poudre il faut rajouter de l’eau, ces dernières sont utilisables à la fois sur les sols et sur les murs. Le dernier matériau à utiliser est le mortier à joint. Il sert à combler les espaces laissés par les croisillons entre les divers carreaux. Le mortier à joints est très utile pour solidifier et souder les carreaux entre eux. De plus, des joints biens posés garantissent l’étanchéité de votre espace.Quels outils ?Afin de poser correctement un carrelage chez soi, il est important d’utiliser des outils adaptés. Tout d’abord, vous devez disposer d’une règle. Elle vous sera utile tout au long de la pose. En effet, la règle permet de tracer des lignes de pose droites. De plus, elle permet de faire des mesures précises pour vos coupes de carrelage. L’équerre est le second outil à utiliser. Il s’agit d’un repère indispensable pour que les carreaux soient bien positionnés. Afin de vérifier que vos carreaux sont bien positionnés, vous pouvez regarder le niveau. Il est également utile lors des tracés des lignes de pose à niveau. Le tasseau est un bon repère pour commencer la pose de votre carrelage mural. Le maillet en caoutchouc est un indispensable de la pose de carrelage. En effet, il permet d’ajuster la pose des multiples carreaux en tapotant légèrement dessus une fois qu’ils sont positionnés. Cela permet également de s’assurer de la planéité de votre carrelage. Un autre outil indispensable à la pose de carrelage : la carrelette. Il s’agit d’un outil pour découper les carreaux de carrelage. Ainsi, avec une carrelette, vous pourrez réaliser des découpes droites sans encombre. Utilisé lors du jointage, la raclette en caoutchouc permet de remplir les joints de mortier

[...]

Lorsque l’on souhaite aménager son jardin avec une terrasse, le carrelage est une bonne solution car il présente de nombreux avantages. De plus, le carrelage d’extérieur, devenu chic et tendance, permet de créer différents espaces qui vous ressemblent. Le carrelage d’extérieur présente plusieurs qualités comme la résistance aux aléas climatiques et la facilité d’entretien. De plus, le carrelage est remis au goût du jour : des modèles tendances, design et modernes ont fait leur apparition. Le carrelage semble donc être un excellent compromis pour un revêtement résistant, durable, facile d’entretien et tendance… Une excellente résistance Le carrelage se décline en plusieurs épaisseurs et matières. Il est important de bien choisir le modèle en fonction de l’utilisation qu’il aura par la suite. Pour une terrasse extérieure, il faut un carrelage résistant aux passages ainsi qu’aux intempéries. Le carrelage en grès cérame possède ces caractéristiques. La résistance d’un carrelage est définie par la norme UPEC. Elle prend en compte l’usure, les poinçonnements, la tenue à l’eau et la sensibilité aux produits chimiques. Le classement est composé de 4 lettres (U, P, E et C) pour chaque caractéristique analysée. Ces lettres sont suivies de nombres croissants correspondant à des niveaux de résistance. Plus l’indice est élevé, plus le comportement aux critères correspondants est bon. Plus un carrelage est épais, plus il sera robuste. Par ailleurs, un carrelage émaillé, la pierre et les carreaux de ciment ont tendance à être résistants. Un entretien très facile Le carrelage est un des matériaux le plus faciles à nettoyer et à entretenir au fil des années, à condition d’avoir un carrelage prévu pour être posé en extérieur. Pour l’entretien courant, il est possible d’utiliser un balai éponge ou microfibres humidifié avec de l’eau tiède. Si le carrelage est sale, il suffit d’ajouter quelques gouttes de savon liquide que l’on utilise pour les mains ou pour laver la vaisselle. Des modèles tendances Le carrelage d’extérieur joue beaucoup sur le côté esthétique. Ainsi, certains imitent parfaitement le bois, la pierre naturelle ou encore l’ardoise sans en avoir les inconvénients. Le carrelage surfe sur les tendances afin de plaire aux consommateurs. Il est possible de trouver certains modèles de carrelage de type moderne, chic, déco et même design. Careso propose des carrelages de différentes formes, couleurs et matériaux.Quelques conseils avant d’acheter son carrelage d’extérieur Si votre surface extérieure est petite, un carrelage composé de grandes dalles donnera l’impression d’un espace plus grand. Si votre terrasse se situe au sud, il faut éviter les teintes claires car elles deviennent éblouissantes dès l’apparition du soleil. Si vous souhaitez utiliser du carrelage pour un escalier extérieur, il est conseillé de choisir un carrelage non-glissant. Ainsi, il est nécessaire de vérifier le coefficient antiglisse de chaque carrelage avant de l’acheter.

[...]

Le salon est la principale pièce de vie de nos maisons. Comme c’est l’endroit où l’on reçoit ses invités, les particuliers choisissent avec soin les meubles, la couleur de la peinture et les revêtements des sols. En matière d’aménagement des sols, le parquet est le choix le plus courant, mais il existe plusieurs options. Pour le carrelage d’intérieur, le choix est assez large. Le parquet, le grès cérame et la terre cuite sont les revêtements que l’on rencontre le plus souvent dans les maisons. Le choix du carrelage est fait en fonction de plusieurs critères : préférences esthétiques, budget de rénovation, facilité d’entretien et compatibilité avec le système de chauffage. En ce qui concerne le dernier critère, si la maison est équipée d’un système de chauffage au sol, il faudra choisir des revêtements compatibles avec cette solution, tels que la terre cuite ou le parquet massif. L’option carrelage Dans le cadre des projets d’aménagement intérieur, les particuliers qui souhaitent poser du carrelage ont le choix parmi plusieurs matières, telles que le grès cérame, le grès émaillé ou la terre cuite. Les carreaux peuvent prendre différentes formes, couleurs et dimensions. Les spécialistes du domaine recommandent plusieurs types de pose : droite, en cabochon ou en diagonale. Pour la décoration d’un grand salon, certains particuliers peuvent alterner les carreaux à motifs avec des carreaux unis. L’avantage du carrelage intérieur réside en sa robustesse et en sa durabilité. Il est également facile d’entretien. De plus, les carreleurs proposent des modèles de plus en plus variés, dont certains imitent le parquet. L’option parquet Malgré le succès connu par les différents types de revêtements, de nombreux particuliers privilégient le parquet. C’est un revêtement en bois qui apporte une touche d’élégance aux pièces. Le parquet offre en même temps une bonne isolation thermique et acoustique dans les pièces où il est posé. De plus, il apporte un bon niveau de confort dans le salon et dans les chambres. Le parquet se décline en plusieurs catégories : massif, flottant ou stratifié. Il permet également plusieurs types de pose (clouée, flottante et cirée). En ce qui concerne le bois, les essences exotiques sont les plus résistantes à l’humidité. Par contre, les essences européennes nécessitent un traitement hydrofuge, notamment si elles sont utilisées pour l’aménagement de la cuisine ou de la salle de bains. Le carrelage imitation parquet Le carrelage imitation parquet est la solution idéale pour ceux qui souhaitent trouver le juste compromis entre l’élégance du parquet et la robustesse du carrelage. Conçu le plus souvent en grès cérame, le carrelage imitation parquet a un aspect de plus en plus proche du bois naturel. Il est facile d’entretien et offre une très bonne résistance à l’humidité et aux facteurs d’usure. C’est pourquoi il peut être utilisé dans l’aménagement des pièces à humidité élevée, ainsi que des terrasses.

[...]

Les projets d’aménagement intérieur dans une maison à étage requièrent souvent l’agencement d’un escalier. Si les sols de la plupart des pièces sont revêtus en terre cuite ou grès cérame, il est conseillé de choisir du carrelage également pour l’habillage de l’escalier. Pour apporter plus de personnalité aux pièces, les particuliers choisissent des revêtements différents pour les marches et les contremarches. L’escalier peut devenir facilement un élément décoratif de la maison. Pour cela, on peut choisir un carrelage de couleur unie pour les marches et un modèle à motif pour les contremarches… à condition que les couleurs soient bien assorties. L’habillage des marches de l’escalierPour poser du carrelage sur les marches d’un escalier, il faut tenir compte de plusieurs critères de choix esthétiques et pratiques. Le carrelage choisi doit avoir une bonne résistance, car l’escalier est un endroit à passage très fréquent. Il doit disposer de propriétés antidérapantes et d’un traitement contre humidité. En matière de revêtements pour les escaliers, on a le choix parmi le grès cérame, la terre cuite ou le bois. Pour le nez des marches, il y a plusieurs options : le bois, le PVC, la terre cuite et l’aluminium. Le bois reste toutefois le matériau le plus esthétique.L’habillage des contremarches Si l’escalier relie le salon du rez-de-chaussée des autres chambres situées à l’étage, les particuliers ont d’autant plus de raisons de jouer sur le design. Mettre en valeur les contremarches permet d’apporter une touche d’élégance dans la maison. Pour cela, on a plusieurs choix en termes d’habillage des contremarches : un carrelage à motif, un carrelage d’une nuance différente ou une peinture. Pour la peinture, il est conseillé de privilégier une couleur foncée, qui va faciliter l’entretien. Dans tout le cas, les revêtements des contremarches doivent être choisis en tenant compte de leur résistance aux chocs et au passage fréquent. Même si elles représentent une zone très visible, qui joue un rôle important pour le design de l’intérieur, les contremarches sont en même temps exposées aux chocs et doivent avoir une bonne solidité. Quelques astuces pour le carrelage de l’escalier Le carrelage d’un escalier peut avoir encore plus de chances de réussite si l’on pratique la pose à blanc. C’est-à-dire disposer les carreaux sur la surface à carreler avant de commencer les travaux. Cela permettra de comprendre quelle est la technique de pose la plus adaptée. Pour le carrelage à motif, le calepinage permet une estimation plus précise du nombre des carreaux nécessaire. Sinon, tous les travaux doivent commencer par le nez des marchés, les marches et enfin les contremarches. Il est également recommandé de commencer par le haut de l’escalier pour éviter le passage sur les carreaux récemment posés.

[...]

La marque canadienne Smarts Tiles vient révolutionner le monde du bricolage avec ses modèles de carrelages adhésifs. Le principe : des petits carrés autocollants composés de gel translucide à découper et coller sur n’importe quelle surface que l’on veut moderniser. Du style rétro au carrelage traditionnel, toutes les idées de déco sont possibles. Zoom sur cette dernière tendance. Les dernières aspirations en matière de décoration et de bricolage mettent en avant le carrelage adhésif lancé par Smarts Tiles. Simple d’utilisation, il permet à tous les apprentis bricoleurs de changer l’apparence des pièces de leur maison en quelques instants. Ainsi, les murs de la salle de bains ou de la cuisine apparaissent comme neufs, plus modernes. Envie d’un nouveau décor rapidement et à moindre coût : c’est ce que propose cette nouvelle gamme de carrelages au design original. Du carrelage pour tous les goûts ! Mosaïque, motifs amusants, formes abstraites, le carrelage adhésif permet toutes les fantaisies. Ainsi, chaque pièce de la maison peut retrouver une nouvelle ambiance en quelques instants. Les différentes collections proposées par Smarts Tiles offrent un large choix de carrés autocollants personnalisables et faciles à découper. Ainsi, refaire la décoration de sa maison ne demande que quelques heures et un peu d’imagination. Chaque gamme créée par la marque canadienne, est composée de motifs uniques et classée selon trois catégories : les petits modèles carrés et rectangulaires, les extravagants et les amovibles. Les couleurs sont chaleureuses et étincelantes afin de garantir un embellissement de chaque pièce. Ainsi, tous les amateurs  de décoration trouveront le modèle qui correspond à leurs goûts parmi une sélection de produits sans cesse renouvelée. Un carrelage facile à poser et peu coûteux mais peut-on s’y fier ? L’application du carrelage adhésif est simple et rapide. Il suffit de découper les carrés aux bonnes dimensions, de retirer la pellicule protectrice puis de les coller à l’endroit désiré. Que ce soit pour refaire un mur carrelé en entier, recouvrir un meuble ou simplement réaliser une frise : tout est possible tant que la surface est propre et sèche. Plus besoin de casser son ancienne faïence pour poser un nouveau carrelage : ce procédé d’application des carrés autocollants est économique. Facile d’entretien, une éponge et de l’eau savonneuse suffisent pour nettoyer ce tout nouveau carrelage. Les Smart Tiles sont avantageux mais quand est-il de leur durée dans le temps ? Pourtant incassables et résistants à la chaleur et à l’humidité, les zones trop humides comme le pourtour de la baignoire ou de la douche, lui font défaut.  Le carrelage adhésif est donc pratique et peu onéreux mais ce système possède ses limites. Alors si vous souhaitez changer de décor sans faire de grands travaux, optez pour du carrelage autocollant et modulable au gré de vos envies !

[...]

Ces dernières années, le carrelage en verre est devenu un élément de plus en plus présent, notamment dans les maisons conçues par des architectes. C’est le carrelage idéal pour les maisons à étage, car il permet de délimiter le rez-de-chaussée du premier étage, tout en laissant passer la lumière. Selon les pigments, il peut être transparent ou prendre différents coloris. Le carrelage en verre peut être utilisé dans l’aménagement des sols d’une cuisine, d’un salon, d’une salle de bains et même des parois d’une piscine. Certains propriétaires de boutiques ou de restaurants y font également appel. Ce revêtement est composé de dalles de verre posées sur un cadre en métal. Les architectes utilisent le verre également dans l’aménagement des escaliers, des gardes corps et de certains murs. C’est un produit haut de gamme, qui apporte plus de luminosité dans les pièces de la maison.Transparence et couleurs Pour le carrelage d’intérieur, le verre peut prendre différents aspects. En fonction des pigments utilisés dans la fabrication, le verre peut avoir plusieurs degrés de transparence, coloris et motifs. Les dalles de verre classiques ont un aspect vert foncé. Toutefois, elles peuvent avoir des finitions brillantes, satinées ou polies. Côté esthétique, le carrelage en verre peut avoir des motifs à carrés, vagues, pointillés ou encore à rayures. Tous ces motifs permettent de définir le style de décoration des pièces. Une variété de formats Les dalles de verre utilisées pour le carrelage des salons, des cuisines ou des salles de bains prennent différentes formes : ovales, rondes, triangulaires, rectangulaires ou carrées. Elles peuvent être utilisées pour carreler une surface en longueur ou bien pour aménager un puits de jour. Résistance et entretien Le carrelage en verre est un revêtement très résistant pour les sols de la maison, car chaque dalle est composée de 2, 3 voire 4 épaisseurs de verre. Pour plus de résistance à l’usure, les dalles peuvent subir un traitement de protection contre les chocs et les rainures. Les artisans appliquent souvent un  traitement de vitrification, qui renforce les propriétés imperméables des surfaces. Les dalles de verre ont en général une épaisseur de 30 mm et pèsent en moyenne 60 kg au m3. Elles sont réalisées à partir d’une pâte, qui est obtenue en mélangeant les granules de verre avec différents pigments colorés. Le carrelage en verre est facile d’entretien. Toutefois, sa pose nécessite l’intervention d’artisans spécialisés dans ces travaux. Ils ont leur propre technique pour poser les dalles de verre dans la structure en métal, sans aucun risque de bris.

[...]

La finition du sol nécessite un vrai travail professionnel et ne doit pas être réalisée n’importe comment. Cette partie est d’ailleurs cruciale pour la décoration de l’ensemble. Quelques types de revêtements sont possibles, mais les plus courants sont le parquet et le carrelage. Chacun présente des avantages qu’il ne faut pas négliger. Nous allons nous intéresser au carrelage. Ce matériau particulièrement dur est plus pratique et facile à nettoyer. On connaît actuellement un engouement pour le carrelage. Par exemple, 100% des sols des cuisines et des salles de bains des foyers alsaciens sont recouverts de carreaux. Pour le reste de la maison, les carreaux ne recouvrent que les 64% du sol. En effet, l’hygiène et l’intégrité de l’immobilier exigent l’utilisation d’un matériau aussi consistant que le carrelage. En outre, ce type de revêtement donne plus de possibilités pour la décoration. Ainsi, une salle de bains requiert, par exemple, du carrelage en pâte de verre ou en faïence. Choisissez bien les motifs et les couleurs pour garantir l’effet. Concernant la cuisine, rien de tel que des carreaux résistants à l’humidité et à la haute température. Lors de la pose, n’oubliez de vérifier l’adhérence de chaque carreau au sol. Si un carreau est mal posé, il risque de se casser. Pour le type de carrelage, vous avez le choix entre la céramique, la pierre, les carreaux de ciment. Pour la céramique, le grès cérame propose des avantages qui séduiront les propriétaires. Il est plus résistant et plus facile à nettoyer en option émaillée. A part le grès étiré réservé pour l’intérieur, la céramique est destinée à tous les espaces de la maison. Par contre, si vous voulez miser sur la durabilité, choisissez la pierre comme le granit, le marbre ou le calcaire. Certes, leur prix est plus conséquent, mais la qualité et l’effet sont garantis. Quant aux coloris et aux motifs, les créateurs de carreaux mettent à votre disposition une large gamme. Elle vous permettra de choisir un carrelage en fonction de l’effet que vous cherchez et de votre goût. Pour suivre la tendance actuelle et faciliter la pose de votre carrelage, on vous recommande les carreaux de grand format (60×60 ou 100×100). Le style épuré et moderne associé à l’effet d’agrandissement de la pièce plaide pour ce type de carreau. C’est ainsi qu’ils composent une grande partie des 30% des parts de marché des matériaux de revêtement sol que le carrelage détient.

[...]

Vous envisagez de poser du carrelage à l’extérieur de votre maison ? Pour l’aménagement des balcons et même pour la terrasse, choisissez un revêtement très résistant aux intempéries et aux chocs thermiques. Voici un guide sur les critères à prendre en compte pour la sélection du carrelage extérieur. Pendant l’été et le printemps, de nombreux particuliers invitent des amis ou de la famille chez eux. Le jardin et la terrasse sont des espaces où on peut passer des très belles soirées et journées, autour de la piscine ou d’un barbecue. C’est pourquoi de nombreux particuliers accordent de l’importance à l’aménagement de leur terrasse. Ils choisissent avec soin le carrelage, le mobilier et les accessoires pour décorer cet espace. Les critères de choix du carrelage pour la terrasse Dans un premier temps, il est conseillé de prendre en compte les conditions bioclimatiques de la région où vous habitez. En principe, le carrelage extérieur doit être résistant aux variations de température d’une saison à l’autre, mais également aux intempéries (pluie, neige, verglas, …). Dans un deuxième temps, si vous avez aménagé une piscine dans votre jardin, il est important que le carrelage soit antidérapant. Le traitement antidérapant est conseillé pour toutes les types de terrasses, afin d’éviter le risque de glissade après une pluie ou une chute de neige l’hiver. De nos jours, la plupart des fabricants de carrelage proposent des solutions autonettoyantes et antibactériennes. Ce sont des carreaux qui s’auto désinfectent et se stérilisent grâce à un procédé chimique. Plus exactement, les carreaux ont dans leur composition du dioxyde de titane, qui, en contact avec la lumière, fabrique de l’oxygène actif. Cette réaction naturelle permet de détruire les microbes et les bactéries dans l’air, mais aussi les allergènes, les poussières et les odeurs. En plus de tous ces critères pratiques, les particuliers choisissent leur carrelage extérieur également selon leurs préférences esthétiques. Ainsi, ils choisissent les couleurs, les matières et les textures qui correspondent au style de décoration de leur maison. Le choix des dimensions des carreaux n’est pas seulement esthétique, mais doit s’adapter à la surface à carreler. De plus, si vous envisagez d’aménager le sol de votre terrasse, vous allez sélectionner également le type de pose : droite en diagonale, en décalé, alternée, pan coupé, en chevron ou hexagonale. Les types de carrelage pour l’aménagement extérieur Pour le carrelage d’une terrasse, les particuliers ont plein d’options, parmi le grès cérame, la pierre, la céramique, le ciment ou encore la terre cuite. La pierre et le grès cérame sont disponibles sous de nombreuses couleurs et formes. En revanche, le carrelage en céramique offre une large possibilité de finition : mate, brillante, satinée.

[...]

Vous avez déménagé dans une nouvelle maison et vous envisager de décorer ses pièces d’une façon originale ? Si vous avez une préférence pour le style classique ou rustique, le carrelage en grès cérame peut s’avérer un très bon choix. Les carreaux de grès cérame se déclinent en une variété de couleurs et de formes pour tous les goûts. En matière de revêtement des sols, les particuliers peuvent opter pour le carrelage en grès cérame. C’est une matière qui a dans sa composition de l’argile et des minéraux (quartz, silice, feldspath). Selon les colorants ajoutés par les fabricants, le grès cérame peut prendre des aspects très variés, qui imitent le marbre, le bois, le métal et même les tissus. Quelles sont les propriétés du grès cérame ? Le principal avantage du grès cérame est sa résistance à l’usure, à l’abrasion et aux produits de nettoyage. Les dalles de grès cérame ont en général une épaisseur inférieure à 1 cm, ce pourquoi elles sont faciles à poser. Comme il a une porosité très faible, le grès cérame est résistant aux taches et plus facile à nettoyer par rapport aux autres matières. Par contre, sa surface peut devenir glissante, notamment dans les pièces humides telles que la salle de bains. Pour éviter les risques de glissade et de chute, il est recommandé de le traiter avec une solution antidérapante. Même si elle offre plus de sécurité, cette solution sera moins résistante aux salissures. Le grès cérame prend très souvent des couleurs naturelles, ce qui fait qu’il soit le revêtement idéal pour les sols des maisons de style classique ou rustique. Les dalles de grès cérame peuvent prendre différentes formes : carrées, losanges ou rectangles. L’aspect du grès cérame dépend de la technique de fabrication, la méthode de cuisson et des éléments composants. Le grès cérame peut être recouvert du vernis ou d’une couche d’email pour lui donner un aspect plus soigné. Certains particuliers préfèrent le grès blanchi pour une décoration plus originale. Les finitions du grès cérame Le carrelage en grès prend différents aspects, dont le grès émaillé, poli, azuré ou doulton. Le grès émaillé est plus esthétique et brillant, mais l’email le rend moins résistant à l’usure et aux salissures. Au contraire, le sol non émaillé a un aspect mat et se décline en plusieurs couleurs. Tandis que le grès poli offre une surface plus lisse, le grès doulton se distingue par son vernis au sel. Le grès azuré est lui-aussi original par son coloris bleu, grâce au cobalt dans sa composition.

[...]

Rénover la salle de bains est une tâche qui peut s’avérer plus compliquée qu’il n’y parait. Entre le choix des matériaux ou encore l’assemblage final, le travail risque de devenir fastidieux. Afin de vous rendre la tâche plus facile, voici quelques conseils pour vous aider dans votre quête de rénovation de salle de bains, sortez la tête de l’eau et facilitez-vous la vie. Comme chaque matin vous passez devant cette fissure sur le carrelage de votre salle de bain, vous levez les yeux au ciel et vous pouvez apercevoir une belle tâche noirâtre venue se nicher au cours des jours entre le velux et le coin du mur. Vous en avez assez de passer votre temps à vous rendre propre dans cette salle de bains qui, jour après jour, se délabre. Vous venez de décider de relooker cette pièce, mais le problème c’est que vous ne savez pas trop comment vous y prendre ? Allons-y par étapes. Planifier la rénovation C’est une partie importante dans la rénovation, il vous faudra établir une liste de tout ce que vous désirez changer, jeter et ajouter à votre pièce. Une fois cela fait, dessinez un plan, même grossièrement, de votre salle de bain pour visualiser ces changements (attention à respecter l’échelle tout de même). Agencez le tout selon l’espace et des meubles que vous détenez. Le choix des matériaux Choisissez maintenant comment vous allez remplacer cette mosaïque qui orne votre mur depuis tant d’années. Vous pouvez, au choix, repeindre ce mur ou remplacer le carrelage. N’oubliez pas le sol, oserez-vous le bois comme revêtement ? Certes vous direz que le bois dans une pièce humide ce n’est pas forcément une très bonne idée, détrompez-vous certains bois sont naturellement résistants à l’humidité, c’est le cas du teck par exemple. Finie la sensation de froids sous vos pies au sortir de la douche en hiver, accueillez la chaleur du bois dans votre salle de bains en y ajoutant une touche esthétique. La robinetterie Plutôt vintage ou moderne ? Plusieurs choix s’offrent à vous. Le vintage peut être apporté dans une salle de bains en utilisant des mélangeurs au lieu d’un mitigeur et en choisissant les bons matériaux. En revanche, si vous êtes plus orienté contemporain, vous pourrez vous diriger vers un mitigeur moderne, le choix de la forme vous revient, pour pouvoir l’adapter au mieux à votre mobilier. La phase finale Maintenant que vous avez tous bien planifié et sélectionné, il serait temps de commencer les travaux. Vous pouvez entreprendre de le faire par vos propres moyens, mais si vous ne vous y connaissez pas, faites appel plutôt à des professionnels de la salle de bain, à l’instar d’Aufildubain.fr. Spécialiste du mobilier et de l’agencement de salles de bains, l’équipe Au fil du bain saura répondre à vos questions et vous accompagner dans votre projet.

[...]