L’éco-prêt à taux zéro

Jean-Louis Borloo, Christine Boutin et Chantal Jouanno ont signé avec les banques, les professionnels du bâtiment et de l’immobilier, les organismes HLM et la Caisse des Dépôts des conventions définissant les modalités de mise en œuvre de certaines des principales mesures du Grenelle Environnement. Parmi elles : l’« éco-prêt à taux zéro » qui est destiné à financer la rénovation thermique des logements privés.

Les Français pourront, dès les prochains jours, contacter les entreprises du bâtiment pour obtenir des conseils sur les travaux à réaliser, et contacter les banques distribuant l’« éco-prêt à taux zéro » dès le mois d’avril.
Les premiers travaux de rénovation thermique financés par l’« éco-prêt à taux zéro » pourront donc être réalisés dès le printemps 2009.

L’« éco-prêt à taux zéro », adopté en loi de finances pour 2009 à l’initiative de Jean-Louis Borloo, est l’une des mesures phares du Grenelle Environnement.

Tous les particuliers peuvent en bénéficier pour des projets dans leurs résidences principales, y compris les copropriétés et les logements mis en location.

Cet éco-prêt est cumulable avec les autres dispositifs de soutien, notamment le crédit d’impôt « développement durable » (sous condition de ressources), les aides de l’Agence nationale de l’habitat et des collectivités territoriales, les certificats d’économies d’énergie et le nouveau prêt à taux zéro octroyé pour les opérations d’acquisition-rénovation.
D’une durée de 10 ans (voir 15), il permet de financer jusqu’à 30 000 € de travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique du logement.

L’« éco-prêt à taux zéro » constitue ainsi une solution complète de financement de la rénovation thermique.

Post author